Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 11:31

Voici la personne que je propose pour la présidence de la République : Cédric A., "le meilleur d'entre nous" ; à la fois intransigeant et juste, je le vois tout à fait assumer la fonction avec sagesse.
Sa tâche serait principalement représentative, ce qui lui donnerait le recul nécessaire pour guider le plus droitement possible l'action du gouvernement, et décider de consultations populaires.

Voici maintenant un gouvernement composé d'individus dont nous connaissons les qualités humaines, qui sont reconnus professionnellement, et que le public pourra apprécier de la première à la dernière approche : effet "JESB"  ( Jeunes, Elégants, Sympas, Brillants ) !


Manuel : cohérence gouvernementale ( =1er ministre )
Vincent P. : ministre d'Etat, mettant en oeuvre tous les ressorts de communication afin de clarifier les actions du gouvernement, faire état des ressources financières et reconsidérer les richesses.
Thomas, Miguel, Fabrice, Marc : grand programme "développement, extension et fonctionnalité" du réseau internet national
Anne-Charlotte, Guillaume, Cédric P. : éducation "XXIème siècle"
Rémy : orientation professionnelle
Sandrine : enseignement supérieur et formation adulte
Damien : bon fonctionnement des administrations ( = grand médiateur de la République )
Céline : Intérieur
Benoît L. : justice
Mohamed : affaires étrangères et européennes
Caroline : questions architecturales liées au développement durable et à l'écologie
Sylve : aménagement du territoire ( fusion des ministères route / transports / HLM / ville )
Ernesto : relations avec le Parlement
Nathalie : culture
Benoît C. : spectacles
Amandine : santé
Emilie : développement personnel et thérapies para-médicales
Yannick : liberté de culte
Pascale : vigilance face aux dérives sectaires ( = Miviludes élargie )
Nelly : compétitivité française et éthique dans les importations
Jérôme : sports
Audry  : social
Ludovic : industrie
Davy : finances
Pierre-Bernard : commerce et entrepreneuriat
Marie-France : famille et parité



Nominations en cours de mandat  :  la succession d'un ministre s'opère après les concertations les plus larges possibles, il s'agit de présenter objectivement des individus, avec leur personnalité, expérience et ambition connues ( du moins en théorie... ! ), à la candidature de chaque fonction gouvernementale, puisque le facteur humain est prépondérant dans l'Opinion publique ( on parle d'ailleurs depuis longtemps d' "Affection publique" ).

C'est donc bel et bien le peuple qui choisit le gouvernement : il n'y a plus de nomination par le chef de l'Etat.

Pendant le mandat, la tâche consiste à émettre des stratégies pour la gestion de l'Etat, en présentant les tenants et aboutissants de manière pratique et concrète. Des débats s'ensuivent ; le vote intervient, et une politique précise, exprimant l'intérêt général, est mise en oeuvre.


L'Etat propose, le peuple dispose.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Manu 21/11/2008 21:04

En fait le truc à remarquer, c'est que la majorité du "peuple" en a rien à foutre de la politique, et même plus que ça, ça les gonfle carrément. En fait pour une bonne partie de la population, les seuls problèmes qui les concernent c'est leur fin de mois et leur famille, c'est tout. Donc leur demander d'élire un gouvernement... déjà qu'ils ont du mal pour les présidents alors...

Sinon d'un point de vue général, ça fait un peu "note interne" au lieu d'un post ouvert à tout le monde et qui attend des commentaires, mais bon je m'en fiche, je laisse un commentaire quand même !!!